Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/39/d461905605/htdocs/everygay.fr/wp-content/plugins/contactme/contactmedotcom.php on line 30
Une lesbienne obtient le droit d’adopter

Une lesbienne obtient le droit d’adopter

Une lesbienne de 33 ans, qui a souhaité que son nom ne soit pas diffusé, vient d’obtenir officiellement le droit d’adopter. Il s’agit de la première personne se déclarant vivre en couple homosexuel à avoir obtenu un agrément d’adoption. C’est le département de l’Essonne qui lui a accordé. Si cet agrément n’est que le début d’une longue procédure pour adopter, il s’agit d’une victoire car depuis longtemps, les homosexuels devaient se cacher pour l’obtenir.

Il faut cependant faire attention à ce que cela veut dire. Beaucoup de média annonce le droit à l’adoption des couples homosexuels. Il n’en est rien. En réalité, si cette femme en couple peut adopter, l’autorité parentale ne sera pas partagée avec sa compagne. Celle-ci n’aura aucun droit sur l’enfant. L’autorité parentale se partage toujours entre un homme et une femme.

Pourquoi est-ce important ?

Cet agrément est symbolique par rapport à deux faits d’actualité. Premièrement, il fait suite au débat à l’assemblée nationale sur le mariage homosexuel, proposé par le PS, non accordé par l’UMP. Or, le département de l’Essone est dirigé par un membre du PS : Jérôme Guedj. Il déclare que «Les couples homosexuels doivent pouvoir adopter dans les mêmes conditions que les couples hétérosexuels. La société française est assez mûre pour comprendre que l’orientation sexuelle ne doit pas être un facteur discriminant». Il s’agit donc bien d’un pied-de-nez politique pour la droite.

Deuxièmement, la France a été condamnée par l’Europe pour discrimination. Si le fait d’exclure les couples homosexuels de l’adoption n’est pas illégal, le fait d’interdire à un célibataire de ne pas adopter pour la seule raison de son orientation sexuelle a été reconnue comme une discrimination. La France n’a plus le droit d’interdire à ses citoyens homos d’adopter en tant que célibataire. Rappellons que cette décision de justice a fait dire à des hommes et femmes politiques notoirement homophobes qu’il valait mieux interdire l’adoption aux célibataires plutôt que de voir des homos adopter.

Bref, si cette actu est une bonne nouvelle pour nous tous, il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour obtenir les mêmes droits que les couples hétérosexuels.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.