Nancy : un mariage entre une femme et une transgenre

La mariage est prévu quelques heures après la Gay Pride de Nancy. Stéphanie, 59 ans, né Stéphane dit être avoir subit une opération de changement de sexe, alors que l’administration dément avoir reçu les justificatifs. Stéphanie est toujours selon l’état civil, Stéphane, un homme. Ainsi, si aux yeux de tous, ce mariage est lesbien, aux yeux de la loi, cela reste un mariage légal, donc hétérosexuel. Malheureusement, le mariage sera peut être annulé : En 2005, un cas similaire avait conduit Patrick Ollier, alors maire de Rueil-Malmaison, à saisir la justice. Le parquet de Nanterre s’était alors opposé au mariage, le considérant comme « une provocation ». Cela a été confirmée par la Cour d’appel de Versailles arguant que « l’intention matrimoniale alléguée » par les deux candidates au mariage n’était « pas conforme à celle qu’induit l’institution matrimoniale du mariage en l’état du droit ». Ceci constitue-t-il une jurisprudence totalement transphobe ? Une nouvelle preuve de l’homophobie administrative et de l’absurdité de la restriction du mariage aux couples hétérosexuels. Espérons que les deux femmes pourront se marier et vivre heureuses ensemble.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.