Italie : 2280 euros d’amende pour s’etre embrassés en public

L’affaire date de Juillet 2007. Devant le Colisée, face à la rue la plus gay d’Italie, un couple homosexuel s’embrasse fougueusement. Trop, puisque les policiers italiens leur ont dréssé un procès verbal pour exhibitionnisme.

L’affaire avait fait grand bruit en Italie et les associations LBGT ont organisé un Kiss-in de soutien et de protestation à l’endroit même où le prétendu délit avait été perpétré.

Les policiers, eux, se défendent, invoquant une relation sexuelle orale en pleine rue. Selon eux, «La véritable discrimination aurait été de ne pas les verbaliser» en précisant que les deux hommes avaient leur pantalon et sous vetements baissés.

La justice a décidé de croire les policiers plutôt que le jeune couple, Michele et Roberto, puisque ceux-ci ont été condamnés à deux mois de prison, convertis à une amende de 2280 euros. Le couple a immédiatement décidé de faire appel. Pour eux, l’accusation est infondée : Roberto, celui qu’on accuse d’avoir « recu » une féllation ne pouvait pas avoir de rapport sexuel au moment des faits : il venait juste de se faire opérer des parties génitales. La défense a aussi demandé que les enregistrements de vidéo surveillance soient visionnés lors du procès en appel, puisque cela n’a pas été fait lors du premier procès. Etrange, cet enregistrement aurait levé tout doute sur les déclarations des uns et des autres.

Le couple continue donc sa bataille judiciaire avec un arrière plan, toute la communauté LGBT italienne qui a peur que les démonstrations d’affections d’homosexuels soient désormais considérées comme de l’exhibitionnisme.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.