En Inde, on ne touche pas à Gandhi

Everygay vous a récemment parlé d’un livre qui faisait l’hypothèse que Gandhi était gay. Cela n’a pas plus en Inde, et ce, jusqu’aux plus hautes sphères de Sous-Continent, puisque le Ministre de la Justice veut censurer le livre en vertu du paragraphe 95 du Code pénal. Ce paragraphe prévoit d’interdire des ouvrages qui contiennent des éléments susceptibles de troubler la paix civile ou de provoquer des tensions intercommunautaires…

Évidemment, Great Soul: Mahatma Gandhi and his Struggle with India [Une grande âme : le Mahatma Gandhi et sa lutte avec l’Inde] ne tombe pas sous le coup de la loi, puisqu’il ne fait que sous entendre la relation homosexuelle que le Matmatah aurait eu avec un architecte allemand. Mais le Ministre Veerappa Moily veut détourner l’usage de ce paragraphe afin de ne pas « insulter » Gandhi et son héritage.

Quoi de mieux qu’une censure pour honorer l’héritage celui qui s’est battu contre l’obscurantisme ?

Alors que l’inde a dépénalisé l’homosexualité en 2009, ces péripéties nous prouvent que la société n’a pas encore évolué avec la loi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.