Elles se sont dit oui !

C’est une première en France, deux femmes se sont unies hier à Nancy, peu avant la Gay Pride. Les autorités reconnaissent qu’il s’agit bien d’un mariage lesbien « dans la forme », car selon la loi, l’une des femmes née homme est toujours considérée comme tel pour l’administration par défaut de justificatif d’opération de changement de sexe. Une discrimination qui en annule une autre en somme.

Le couple a déclaré qu’il s’agissait d’un « symbole pour les millions de gays et lesbiennes qui aimeraient avoir les mêmes droits, pour que la France devienne un vrai pays républicain »

Ce fait divers rappelle l’absurdité de la loi qui restreint le mariage entre un homme et une femme alors que de toute évidence, ces notions demeurent floues et prouve l’utilité d’ouvrir le mariage à tous les couples, quelques soient leur sexe, leur orientation sexuelle et leur genre.

Pour autant, la société est-elle prête à l’accepter ? Lorsqu’on lit les commentaires des articles du figaro.fr et du nouvelobs.com, on ne peut que s’insurger face à certains propos, qui tombent manifestement sous le coup de la loi. Rappelons que la loi oblige les hebergeurs à filtrer les propos qui incitent à la haine. Ces deux journaux, en laissant ces commentaires, ne respectent pas non plus la loi. C’est aberrant !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.