Don du sang : un procès admnistratrif est en cours

Interdiction de don du sang

Un procès est en cours contre le ministère de la santé. La requête, qui est défendue par l’avocate Carole Mécary, a été enregistré au tribunal administratif de Strasbourg.

Cette interdiction est jugée discriminatoire par plusieurs associations, instances et personnalités publiques : la HALDE, Le Comité consultatif national d’éthique, Rama Yade, Pierre Berger, Jean-Luc Roméro et même l’Union Européenne qui préconise l’interdiction du don du sang en raison du comportement sexuel de l’individu et non pas de son orientation (directive européenne 2004/33/CE). Selon un sondage de BVA en 2009, 76% des personnes interrogées trouvent injustifiées cette interdiction.

Il faut aussi savoir que les gays qui essaient de donner leur sang sont fichés à vie dans les registres médicaux du don du sang (nom, prénom, adresse, date de naissance, numéro de téléphone…). C’est scandaleux.

Selon SOS Homophobie, les lesbiennes sont aussi discriminées, bien qu’elles ne soient officiellement plus interdites du don du sang depuis 2002.

Espérons ainsi que ce procès fera évoluer la législation complètement absurde alors que la France subit une pénurie de sang et lance des appels aux dons depuis longtemps. Donner son sang est un geste citoyen selon le Ministère de la Santé. Cette interdiction démontre encore bien le dédain de l’Etat envers les homosexuels, qui sont de fait exclus de cet acte solidaire.

D’autres procès similaires sont en cours dans le monde, comme en Chine ou au Canada.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.