108 – Cuchillo de Palo

Ce documentaire met en scène la réalistrice Renate Costa qui part d’un souvenir pour faire le portrait de son oncle, Rodolfo. Rodolfo, le seul garçon de la fratrie à ne pas être devenu forgeron a été retrouvé mort dans son appartement, nu, dans les années 80, lors de la dictature sanglante du Paraguay. Il faisait parti de la « liste des 108 » : des gays torturés par le régime.
Renate Costa, qui tourne son premier film, recherche un passé familial enfoui dans un tabou national. Mais les langues se délient et nous assistons à des bouleversants témoignages. Peu à peu, le film se transforme en récit intime lors des rencontres avec le père de la réalisatrice, qui refuse de parler de son frère, honteux qu’il fut homosexuel.

Pour la bande annonce, c’est ici :


Qu’en avez vous pensé ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*



Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.